Au Lido, c’était le dernière séance

Dimitri de Graaff | QJ mar, 03/05/2016 – 21:20

Depuis fin avril, écran noir, portes closes et vitrines vides au cinéma Lido, à Delémont.Photo Roger Meier

Et le rideau sur l’écran est tombé au cinéma Lido. Depuis quelques jours, ce monument vieux de plus d’un demi-siècle a fermé ses portes, et ses vitrines restent vides de toute nouvelle projection. Une fin en catimini, un «The End» sans tambour ni trompette pour cette institution du 7e art inaugurée en 1958, rue du Pré-Guillaume à Delémont. La vaste salle obscure de 550 places, tenue par trois générations d’une famille pionnière du cinéma, les Boéchat puis Beuchat, n’a pas résisté au tsunami Cinemont qui a déferlé il y a tout juste 6 mois sur la ville. A lire dans Le Quotidien Jurassien de mercredi.

QJ mars 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *